IXXI, ça n’est pas de la poudre de perlin-pin-pin

Aujourd’hui on va parler de pin. Non pas du pain en miche, aux céréales, aux noix, etc. Non, du pin, l’arbre. Il faut dire qu’à MakeUpLand on a une histoire un peu particulière avec cet arbre. En effet, il fournit le jouet favori ever de Boulette : la pomme de pin. Comment avec son flair quasi nul (elle passe et repasse au dessus d’un gâteau sans le trouver si je lui lance dans l’herbe…) elle les trouve au pif sous 20 cm de feuilles mortes à moitié pourries, c’est un grand mystère.

Donc avant d’avoir une pomme de pin, il faut un pin (la poule, l’oeuf, toussa). Nous n’allons pas nous lancer dans la reproduction du pin, mais parler d’une certaine espèce de ce dernier : le pin maritime. En effet, le principe actif principal des soins anti âge IXXI est extrait de l’écorce de pin maritime, l’espèce qui compose la forêt des Landes de Gascogne. Cette forêt a été plantée à l’origine sous l’impulsion de Napoléon III, afin d’assainir la région marécageuse : elle a asséché les marais (éradiquant ainsi le paludisme), rendu les terres cultivables et fournissant un “poumon” naturel non négligeable.

On m’a proposé il y a déjà quelques temps de tester les soins anti rides IXXI avec ma mère, mais celle-ci ayant une peau très difficile et intolérante (et n’étant pas très fiable niveau test de produits…), j’ai proposé à ma voisine et nounou officielle de Boulette de le faire avec moi, puisque l’idée était de tester 2 gammes différentes. Je ne vous cache pas d’ailleurs que le billet préféré par la marque permettra aux testeuses concernées de partir profiter d’un WE dans les Landes ^^ je préfère être transparente là dessus, je ne pense pas gagner et je tiens à être honnête avec vous. Mais ça ne m’empêche pas de faire un billet selon mes habitudes sur une gamme qui s’y prête!

L’actif star de la gamme de soins Ixxi, c’est l’OPC pin, dont le brevet a été déposé. L’OPC pin est un complexe de polyphénols (OPC pour Olygomères ProCyanidoliques) qui appartiennent à la classe des flavonoïdes. Ce complexe est particulier à l’écorce de pins de la forêt des Landes. Les flavonoïdes sont reconnus pour leur propriétés anti-oxydante. Mais un anti-oxydant, c’est quoi?

Un antioxydant est une molécule qui diminue ou empêche l’oxydation d’autres substances chimiques. L’oxydation est une réaction nécessaire au fonctionnement de l’organisme, mais elle peut également se révéler néfaste, en dégradant certaines molécules. Le stress oxydatif est impliqué dans de nombreuses maladies, c’est pourquoi l’étude de molécules anti-oxydantes est si importante. Au niveau cutané, le stress oxydatif dégrade les molécules de structure de la peau, ce qui accélère le vieillissement cutané. Le rayonnement UV, par exemple, provoque la formation de radicaux libres (agents oxydants) comme l’ion superoxyde. Mais je pense vous faire un billet sur les anti-oxydants, sinon celui-ci va devenir beaucoup trop long!

Bref, L’OPC pin est breveté pour 3 actions : anti-oxydante (d’où mon pavé ci dessus ^^), dermo-protectrice et réparatrice.

Action anti-oxydante

L’action anti-oxydante de l’OPC pin a été prouvée par de nombreuses études. Elle se révèle être 30 fois supérieure à celle de la vitamine C, et 4 fois supérieure à celle de la vitamine E, deux molécules anti-oxydantes bien connues en cosmétologie.

Ce test in vitro (désolée pour la qualité je n’ai pas réussi à l’avoir mieux) montre une meilleure inhibition de l’ion superoxyde par l’OPC pin (à 30 µg/kg) par rapport à la rutine, une molécule anti-oxydante de référence. Je m’arrête là mais de nombreuses publications internationales confirment cette activité anti-oxydante puissante.

Effet dermo-protecteur

La MMP-1 (métalloprotéase matricielle) est une enzyme qui dégrade les fibres de collagène, dont la libération est favorisée par le stress oxydatif (pollution, UV). elle s’attaque donc au tissu de soutien de la peau. L’OPC pin a montré une inhibition très nette (flèche rouge) de la synthèse de MMP-1 (à 0.5 mg/ml), et donc préserve le collagène de la peau.

Effet réparateur

Outre son effet protecteur du collagène par inhibition de la MMP-1, l’OPC pin stimule la synthèse du collagène : + 49% pour le collagène de type III, et + 33 % pour le collagène de type I.

Les effets de l’OPC pin ont donc été amplement démontrés par de nombreuses études. Sa biodisponibilité a été vérifiée par des tests in vivo montrant l’ activité de l’OPC pin sur la synthèse de collagène.

 Trois gammes adaptées à tous les âges

Les soins Ixxi proposent 3 gammes de soins, destinées à 3 populations :

  • la gamme Inixial : pour prévenir et réduire les premiers signes de l’âge. Elle se compose de 2 soins de jour : un pour peaux normales à mixtes (hydratant et énergisant), et l’autre pour peaux sèches et sensibles (nourrissant et énergisant). L’OPC pin est associé aux extraits de bruyère, anti-oxidant, hydratant et adoucissant.
  • La gamme Elixir : pour lutter contre les rides d’expression installées et raffermir la peau. Elle est composée de 3 produits : une émulsion fine jour, une émulsion riche nuit et un soin contour des yeux. L’OPC pin est ici associé à l’extrait d’aiguilles de pin (apparemment le pin c’est comme le cochon, tout est bon dedans :p), anti-oxydant, redensifiant, hydratant, raffermissant.

 

  • La gamme Sublixime : à destination des peaux matures, pour lutter contre les rides profondes. Elle se compose de 3 produits : une crème redensifiante jour, une crème régérénante nuit et un combleur de rides (à utiliser localement sur les rides). L’OPC pin est associé à l’immortelle (Duncan Mac Leod du clan Mac Leod…ho pardon :p), bien connue pour son action anti-oxydante et anti-âge (par exemple dans la gamme star de L’Occitane).

Le test de la gamme Sublixime

Ma voisine, 48 ans au compteur, peau normale et mature, a donc reçu à tester la gamme Sublixime : les soins de jour et de nuit, ainsi que le combleur de rides. Elle a commencé le test le 1er mars, et utilise toujours les produits. Elle trouve les  crèmes très agréables à utiliser, l’odeur très sympa. La crème de jour est un peu riche, mais elle a réussi à l’apprivoiser, il suffit d’en mettre peu. Ces crèmes sont de fait très économiques : elle a utilisé moins de la moitié du pot (pour les crèmes jour et nuit) en plus de 2 mois (nous en avons discuté début mai). Le rapport prix du pot/durée des crèmes pour le visage IXXI est donc très bon (37€ le pot pour les soins jour et nuit de la gamme Sublixime).

Les crèmes anti rides IXXI sont d’ailleurs parties en Egypte avec ma voisine, pour une semaine à plus de 28°C, et une exposition au soleil importante. Et ma voisine a trouvé que sa peau, qui malgré ses précautions a vraiment pris le soleil (voire des coups de soleil), a “dérougi” plus vite que d’habitude, et surtout n’a pas pelé. Ici l’effet réparateur de l’OPC Pin Ixxi est pleinement vérifié!

J’ai sottement oublié de prendre des photos au début du test, donc je n’ai pas de avant/après à vous présenter et il va falloir me croire sur parole! Mais j’ai été très surprise par l’évolution de la peau de ma voisine en 2 mois, la différence était nettement visible. Sa peau est repulpée, plus ferme, plus dense, et ses rides vraiment atténuées, surtout celles autour des yeux (pas le contour immédiat). J’étais très impressionnée, je ne m’attendais pas à un tel résultat. Mais cela confirme l’utilité de ces soins sur une peau mature, de fumeuse, et qui ne prend pas de précautions face au soleil… (heureusement que je suis là pour lui filer des super produits hein!).

Un bémol cependant pour ma voisine : il faudrait mieux discriminer les pots jour/nuit (par exemple avec un bouchon de couleur différente), car ils sont quais identique et les yeux mal ouverts le matin et déjà à moitié fermés le soir, l’erreur est vite faite! Problème résolu ici par le collage sur le pot jour d’une grosse étiquette ^^.

Le test de la gamme Inixial

Là c’est moi qui m’y suis attelée, en testant le soin de jour Inixial pour peaux normales à mixtes. J’ai la peau peu marquée malgré mes 32 ans (merci le sébum :p), donc je suis plutôt dans la catégorie prévention/premiers signes de l’âge. Je l’ai utilisée au début le matin, car elle est prévue pour matifier la peau (et c’est un soin de jour :p). Concernant l’hydratation (un des facteurs majeurs de prévention du vieillissement cutané), le contrat est rempli, et ma peau a été pleinement satisfaite! En revanche, avec ma peau mixte à grasse, et qui brille facilement, le côté matifiant est un peu léger. J’ai fini par l’utiliser le soir, car je trouvais la texture un poil trop riche pour la journée sous le maquillage. Un soin plus léger pour les peaux mixtes à grasse serait le bienvenu! De même, un soin de nuit serait je pense un complément nécessaire de la gamme, voire un contour des yeux, soyons folles ^^.

Comme je vous l’ai dit, j’ai la peau peu marquée, et il est donc difficile de voir un effet anti-âge/anti-rides, même au bout de 6 semaines, puisqu’on est dans l’ aspect prévention! Cela dit, étant donné les résultats des études que j’ai lues sur l’efficacité des flavonoïdes extraits du pin maritime (de nombreuses études sont disponibles, en anglais, dans la littérature scientifique et médicale), je suis convaincue de l’intérêt de ces produits sur des peaux soumises aux radicaux libres plus que la moyenne : fumeuses, citadines, très exposées au soleil, etc. Cela fait déjà quelques temps quelques temps que j’ai pris conscience de l’importance des soins anti-oxydants, moi qui habite près d’une nationale, dont très exposée aux polluants divers. C’est sans doute aussi pour cela que les résultats sont moins flagrants sur moi que sur ma voisine, j’utilise depuis quelques temps déjà des soins anti-oxydants.

Bilan

De multiples études m’ont convaincues des bénéfices des soins Ixxi. Mais les études c’est beau me direz vous, mais encore faut-il que ça marche en vrai! Je n’ai pas de résultats flagrants sur moi, mais comme je l’ai dit le soin que je testais table plutôt sur la prévention. En revanche, vu les résultats sur ma voisine, je suis convaincue de leur intérêt sur des peaux fragilisées par le stress oxydatif : matures, de fumeuses, citadine, très exposées au soleil.

Ixxi est une marque comme je les aime : elle a basé ses soins sur des actifs de pointe, dont l’efficacité et la biodiponibilté ont été démontrées. Mais elle s’engage également à :

  • une utilisation raisonnée des ressources naturelles. Par exemple, les pins utilisés sont issus de forêts gérées et renouvelées (développement durable);
  • ne pas utiliser de molécules telles que les parabènes, le phénoxyéthanol, des colorants, silicones et glycols, les dérivés éthoxylés, les GOM, les nano particules et les huiles minérales;
  • minimiser son empreinte écologique. Par exemple, il n’y a pas de notices papier, tout est imprimé à l’envers du carton, et l’entreprise est équipée de panneaux solaires;
  • participer à la reforestation des pins des Lands, dévastée en 2009 par la tempête Klaus. La replantation de 3000 pins a ainsi été financée par Ixxi.

Bref, une jolie marque, qui prouve qu’on peut associer naturalité et une technologie cosmétique de pointe.

(Merci d’avoir tenue jusque là, je sais c’était long ^^)

 Gamme Sublixime Ixxi
 Sublixime Crème redensifiante jour, 50 ml, 37€
 Sublixime Crème régénérante nuit, 50 ml, 37€
 Sublixime Précis combleur de rides, 15 ml, 29€
 
  Gamme Inixial Ixxi
 Inixial Soin de jour (peaux normales à mixtes) 50 ml, 32€
 
 Produits reçus pour review
 

2 thoughts on “IXXI, ça n’est pas de la poudre de perlin-pin-pin

  1. Une super revue très complète et bien détaillée comme d’habitude! J’avais remarqué cette marque sur un site annonceur d’emploi et du coup elle m’avait fortement intriguée le nom est très original également. 🙂
    En tout cas je trouve les prix raisonnables étant donné l’efficacité que tu a décrite!

    [Reply]

  2. coucou,

    Et si la qualité est vérifiée comme vous venez de le faire grâce à ce billet alors côté tarif c’est très raisonnable me semble-t-il car la recherche et qui plus est la recherche raisonnée cela coûte
    Merci pour ce billet

    [Reply]

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.