Le mystère du parfum qui disparaît

 BLABLA PARFUMS – Il est parfois frustrant de porter un parfum, et au bout d’un moment de ne plus le sentir. Mais d’où vient ce phénomène?

Houdini-Theatre-Poster-magic-6842454-407-583Combien de fois j’ai lu ou entendu “oh j’aime beaucoup ce parfum mais sur moi il ne tient pas, rapidement je ne le sens plus”? Mais quel est donc ce mystère du parfum qui disparaît? Ce phénomène semble pouvoir avoir 3 origines :

  • l’habituation du nez
  • une peau qui ne retient pas le parfum
  • une mauvaise tenue intrinsèque au parfum

L’habituation du nez

Ce phénomène d’habituation du nez n’est pas forcément très connu, et pourtant il est très fréquent. C’est un processus physiologique nécessaire à la survie de l’espèce (nous quoi). Pour savoir si c’est votre nez qui est coupable d la disparition de votre parfum, il suffit de demander à quelqu’un s’il le sent. Si oui, c’est que votre nez s’est habitué à votre parfum. Vous ne le sentez plus, les autres oui.

Mais c’est un peu faux de dire que c’est le nez qui s’habitue, car c’est plutôt le cerveau qui est concerné. Ce processus est une survivance de mécanismes de survie très anciens. Le cerveau analyse les différentes odeurs transmises par les récepteurs olfactifs, et une fois qu’une odeur est identifiée comme familière et sans danger, le cerveau peut l’occulter. L’idée est de ne pas tenir compte de ces odeurs familières  afin de rester vigilant et de détecter les odeurs non habituelles, qui peuvent être synonymes de danger. Ce sont les odeurs d’alerte. C’est ce qui fait par exemple qu’on ne sent pas comment sent notre chez-nous. Pour nos lointains ancêtres, cela permettait de se rendre compte que la caverne/maison comportait un squatteur et d’éviter de se faire manger les fesses (et plus si affinités) par un ours. Cela permettait aussi de se rendre compte que la viande de mammouth était faisandée et donc non mangeable.

 Avec le parfum, c’est pareil. Votre cerveau le considérant comme faisant partie du décor, il l’occulte. On dit qu’il faut environ 3 jours pour s’habituer à un parfum. Donc si vous voulez profiter de votre parfum, paradoxalement, il faut en changer souvent, tous les 2-3 jours.

La peau qui ne tient pas le parfum

On ne le dira jamais assez, chaque peau est unique et interagit différemment avec un parfum donné. Et certaines peaux peuvent ne pas tenir le parfum, on dit parfois que la peau boit le parfum. Dans ce cas, si vous demandez à quelqu’un s’il sent votre parfum, il ne le sent pas.

Il n’y a pas de solution miracle à ça. Ce n’est pas forcément la faute du parfum, c’est le duo peau/parfum qui ne fonctionne pas. Pour essayer d’améliorer la tenue, pensez à bien hydrater votre peau, avec des produits neutres en parfum de préférence, car une peau bien hydratée tient mieux le parfum. Si cela existe vous pouvez utiliser les produits dérivés de votre parfum comme les savons, les gels douche, les laits hydratants, etc.

On peut également vaporiser le parfum plutôt sur les vêtements, mais cela va modifier l’évolution du parfum et faire ressortir les notes de cœur.

Le parfum qui manque de tenue

Là c’est clairement le parfum qui se dissipe trop vite. Cela arrive, et cela dépend souvent des matières utilisées. Il ne faut pas s’attendre à ce qu’une eau de Cologne tienne autant qu’une eau de parfum! Pour certains ça ne constitue pas un défaut, car ils aiment se reparfumer régulièrement. Me parfumant une fois pour toute le matin, j’apprécie quand mon parfum m’accompagne jusqu’au soir, donc je privilégie une bonne tenue.

Voila j’espère avoir pu vous éclairer un peu :D.

9 thoughts on “Le mystère du parfum qui disparaît

  1. J’adore sentir mon propre parfum ( ce qui m’expose a “cocotter” j’en ai bien peur !), et j’ai l’habitude de parfumer mes cheveux en plus des ” points chauds” habituels.
    Et puis j’alterne entre mes 3 ou 4 chouchous, ça me permet de les redécouvrir avec plaisir sans pour autant abandonner l’un ou l’autre de ces parfums qui sont devenus mon odeur.
    Des bises !

    [Reply]

  2. Super intéressant cet article.
    Moi aussi je préfère me parfumer qu’une seule fois, et qu’il tienne.
    Sauf en été car je ne supporte que les eaux de toilette,plus légères.

    [Reply]

  3. Merci pour ton article, je comprends mieux maintenant pourquoi je ne sens plus mon parfum. Quelle belle machine que le cerveau, qui identifie les odeurs dangereuses ! Ce que j’ai remarqué aussi, c’est un parfum qui te semble agréable au premier abord, mais qui au cours de la journée te devient insupportable, alchimie bizarre qui se fait entre ma peau et le parfum. Ça ne m’est arrivé que rarement, mais quand je paye le parfum un rein, je l’ai mauvaise 🙁 Maintenant je teste sur une journée. Je privilégie aussi une bonne tenue, avec mon Eau de Dyptique (je suis en amour avec cette odeur), j’en mets le matin, et ça suffit. Ça y est j’ai mon eau 1899 Histoires de parfums, ahhhh, le bonheur ! Merci pour ce billet. 🙂

    [Reply]

  4. Une question vient de me venir toujours en accord avec le parfum, mais rien à voir avec le sujet ici présentée : certains parfums ou plutôt certaines tonalités tiennent-elles mieux sur certains types de peaux ?(ex. peau blanche ou noir, peau grasse ou sèche, peau jeune ou vieille,…), quels genres de parfums tient mieux sur quel genre de peau ?

    [Reply]

    Poupoune Reply:

    Ho oui la peau joue un rôle essentiel dans la tenue du parfum, donc je suppose que toutes les variations sont possibles. Après te dire qui tient mieux quelles notes, ça je ne sais pas ^^. Mais les peaux sèches auront tendance à moins tenir le parfum je pense, (d’où ce que je disais sur l’hydratation 😉 )

    [Reply]

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *