Mes auxiliaires make up

 

Quand on se maquille souvent, on finit par se rendre compte que les produits de maquillage c’est bien (c’est un peu la base en même temps…), que les pinceaux c’est essentiel, mais aussi que des petits auxiliaires qui semblent assez basiques facilitent grandement le maquillage. Voici les miens.

Le premier, et essentiel chez moi, c’est le gant de toilette sec. Il me permet d’enlever la matière sur un pinceau trop chargé, voire de nettoyer en surface un pinceau quand j’utilise le même pour deux couleurs, d’enlever le crayon du pinceau qui m’a servi à le flouter pour appliquer le fard avec ce même pinceau, d’enlever de ma main un excès de produit comme le fond de teint (que je dépose toujours sur le dos de main avant de le poser, ça réchauffe la matière), etc. Bref, je ne peux pas m’en passer. Il est posé sur ma cuisse, et je m’en sers sans même y penser! J’en ai plusieurs pour en avoir toujours un de dispo quand les autres passent à la machine!

Les coton-tiges font également partie de mes essentiels. Ils me servent à nettoyer les bavouillages (comme les tâches de mascara quand je me mets la brosse dans l’oeil alors que ça n’est pas sec…), à estomper les fards quand j’ai un peu dépassé, voire de gommer le fard en externe quand j’ai dépassé et que ça me fait l’oeil tombant. On peut aussi corriger un rouge à lèvres qui dépasse, un anticernes qui fait des pâtés, etc. Pour les travaux très précis, je me suis commandé ici des mini coton-tiges pointus, très petits.

N’oublions pas les mouchoirs en papiers, pour éponger le sébum (voire la sueur en été :p), nettoyer un pinceau chargé d’un produit crème ou d’un rouge à lèvres, protéger le dessous de l’oeil pour poser un fard foncé qui fait des chutes, etc.

En complément du coton-tige, quand le maquillage est résistant au “gommage”, j’utilise une eau micellaire très douce, la Créaline* de Bioderma, pour éliminer tâches et débordements.

Mon joker quand je me maquille en milieu de journée, le week end par exemple (je balade Boulette en forêt en fin de matinée, et je me maquille tranquille l’après midi), c’est l’Eau de beauté Rosamélis* d’Embryolisse. Pour pouvoir maquiller sur une peau “propre” sans devoir me démaquiller/rehydrater, car ma peau produit pas mal de sébum, je me pschitte avec l’Eau de beauté et je tamponne avec un mouchoir en papier. Et j’ai de nouveau une peau fraîche pour me faire un joli teint!

Et vous quels sont vos auxiliaires maquillage?

 Les produits signalés par * ont été reçus pour review

6 thoughts on “Mes auxiliaires make up

  1. Mes auxiliaires sont les indétronables cotons tiges, la lotion sebium de bioderma, l’eau de fleur d’oranger pour son effet tonique et apaisant à la fois sur ma peau réactive, le savon d’alep pour me nettoyer le visage le matin et rééquilibrer ma peau un poil grasse et le savon de Marseille pour nettoyer mon petit matériel (pinceaux, houpettes, ect…).

    [Reply]

  2. Il ne faudrait pas que tu oublie un jour de poser le gant de toilette sur ta cuisse :p. Sinon, moi je m’arme de mouchoirs, j’en ai toujours posé devant moi sur le bureau, éventuellement de mon pshit MUFE de nettoyage de pinceau pour virer une couleur intense (genre un bleu, un violet) du pinceau entre deux couleurs. Des cotons-tiges, comme toi, ça sert toujours, et j’ai toujours sous la main une eau démaquillante et des cotons, histoire de… et je crois que c’est à peu près tout.

    [Reply]

  3. AHAH en fait j’ai quasiment les mêmes! coton-tige (pointues, c’est mieux) serviette, eau miscellaire Bioderma (celle pour peaux grasses) et l’eau floral rosamélis, que je mets comme toi pour préparer la peau, mais aussi en geste final, pour “fixer” le make up et faire un teint glowy! je viens de découvrir Embryolisse et je suis fan!
    Merci de nous faire partager tes tips!

    [Reply]

  4. Mais oui ce sont les cotons tiges pointues qui me manquent !
    Sinon pour moi aussi c’est la créaline, pour me démaquiller surtout et pour les petites cata de mascara ou autres… Par contre j’ai pas trop le réflexe de nettoyer mon pinceau, comme je n’utilise que des fards clairs, je me débrouille un peu, comme ci comme ça… en fait je suis pas encore très à l’aise alors c’est un peu approximatif comme technique lol
    L’eau florale rosamélis c’est pas qu’une lotion démaquillante alors ? Holala ben maintenant elle me fait de l’oeil, surtout si ça fixe le makeup et donne un effet glowy au teint, merci pour l’astuce Vandios ! :o)

    [Reply]

  5. c’est risqué le coup du gant de toilette sur la cuisse, enfin surtout le fait d’essuyer ton pinceau sans même regarder… et si un jour tu te trompais de cuisse ? 😛
    mes auxiliaires de maquillage : mouchoirs en papier, coton tiges et aussi un indispensable qui n’existe plus et j’en suis bien navrée : le stylo effaceur de Sépho… je me demande bien par quoi je vais le remplacer !!

    [Reply]

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *