Poupoune in Britonie – Day 1

Bien maintenant que je suis un peu (un peu seulement hein) remise de la perte (enfin du vol appelons un chat un chat) de mon sac shopping de Londres, faut quand même que je vous raconte mon périple et vous parle de mes achats (ceux que j’ai pas perdu :p). Désolée par avance de toute les fois où je geins de mon sac perdu, mais j’ai quand même encore bien les boules…

* Le voyage

J’ai donc pris au petit matin (9h quoi :p ben oui c’est les vacances alors 9h c’est l’aube!) pris l’Eurostar pour rejoindre la perfide Albion.  Pour celles qui ne le savent pas, on prend donc l’Eurostar à la gare du Nord, et il y a un passage de douane avant le départ. Hé oui c’est l’Europe, mais comme les anglais font pas comme tout le monde, il y a quand même un vrai passage de frontière. Mieux vaut donc le savoir, et prévoir d’arriver à l’avance en conséquence (de 45 mn à 1h selon la période), car les agents des douanes n’ont strictement rien à cirer que vous loupiez votre train. Ils vérifient donc vos bagages et votre pièce d’identité (passeport ou carte d’identité en cours de validité).

Attention couteaux, armes de poing et bombe lacrymo sont interdites en Britonie (leur possession dans la rue est passible de prison) donc seront confisqué à la douane (je dis ça parce que moi j’ai toujours un couteau, habitude héritée d’avoir soigné des chevaux, et une bombe au poivre, donc heureusement j’étais prévenue et les ai laissé à la maison).

Une fois les formalités passées, direction le train. Pas grand chose à dire sur le voyage, qui dure 2h30 environ, pendant lequel j’ai potassé mon guide shopping de Londres ^^. A noter qu’il y a un décalage d’une heure avec l’île des Tudors, donc au lieu d’arriver à 11h30 on arrive à 10h30 (ce qui est pas mal en fait on gagne 1h de séjour :D).

On débarque donc à la gare de Saint Pancras international, qui est la voisine de la gare King’s Cross (j’ai pas eu le temps d’aller chercher la voie 9 ¾ dommage ^^).

Notre hôtel étant dans une rue pile en face de St Pancras, on a déposé nos bagages (la tenancière est française en plus, donc pas trop dur pour débuter ^^), et direction le métro (ou tube) pour choper des Oyster Card. Mais c’est quoi donc?

L’Oyster Card c’est ce qui vous permet d’arpenter Londres en tube et en bus pour pas bien cher (avec ma copine ça nous est revenu à environ 4,50£ par jour). En effet on bippe son Oyster en entrant et en sortant du tube, et en montant dans le bus (toujours à l’avant, les autres portes sont réservées à la sortie), le bidule calcule tout seul à la fin de la journée ce qui revient le moins cher. Par exemple si 4 voyages en bus sont plus cher qu’un forfait journalier, c’est le montant du forfait qui sera débité de l’OC. On peut se procurer ou recharger son OC aux entrées du tube, par internet, à la voiture bar de l’Eurostar (si y en reste, moi y en avait plus) et même en achetant son billet Eurostar en ligne, etc. Le bon plan c’est de prévoir 5£ en pièce, comme ça vous pouvez acheter une OC précréditée de 3£ au distributeur à l’entrée de la station St Pancras, ce qui vous évite la file aux guichets qui va de pair avec une arrivée de train ;).

* Direction Fortnum & Mason

Une fois nos OC opérationelles, un plan de tube à la main, c’est parti! Première étape : Picadilly Circus, pour aller chez Fortnum & Mason, une sorte de Galeries Lafayettes avec au rez de chaussée une épicerie de luxe à tomber! L’adresse nous était recommandée par un collègue qui a déjà fait plusieurs voyages à Londres. Il y  achète son thé, et voulait qu’on lui rapporte un shopping bag de chez eux, qui est super, et ma copine et moi en avons pris un chacune (c’est ce sac que j’ai oublié au RER…rempli bien entendu).

Une fois entrées, c’est la pays d’Hansel et Gretel ^^ : thé, chocolats, gâteaux, etc. Il y a un niveau souterrain traiteur/charcuterie, et des étages genre beauté, maroquinerie, etc. Mais on s’est limité au RDC. Une boulangerie dans le fond permet d’acheter des scones frais, des cupcakes ou des muffins mutants ^^ (pas pu gouter, le mien je l’ai rapporté dans le sac maudit 🙁 ).

* Covent Garden

 Après un petit repas sur le pouce, on reprend le tioube (:p) pour aller à Covent Garden. Ma copine veut y aller pour visiter, moi pour shoppinguer ^^. Les rues sont très animées autour du covent Garden Market, une sorte de halle couverte, qui présente des boutiques à l’extérieur et à l’intérieur (très animé aussi), comme Lush (spéciale dédicace à Dailan ^^), où, non, je ne me suis pas arrêtée car je ne suis pas super fan.

 A une rue derrière le Covent Garden Market, rue Tavistock, on trouve une boutique de maquillage pro. Merci à Perle de m’avoir filé l’adresse ^^ (voir ici : http://perledemakeup.wordpress.com/2010/08/13/charles-fox/), même si je ne m’y suis pas arrêté (j’ai déjà accès à du make up pro ici, je ne recherchais rien de spécial, et je suis pas sûre que la patience de ma copine aurait survécu).

* Space NK Apothecary

C’est reparti pour le trottinage, direction Shelton Street pour découvrir une des boutiques Space NK Apothecary (voir ici : http://afrenchbeautyaddictinlondon.wordpress.com/2010/07/12/space-nk/). Bon si on y trouve des marques sympa comme Jurlique, les rouges à lèvres Lime Crime ou Jemma Kidd, j’étais un peu déçue d’y retrouver énormément de marques françaises! J’y ai acheté un quartet de fards Jemma Kidd, et 2 gloss Lipstick Queen (une marque américaine) dont un mat (celui en pot).

 * Un peu de culture…fantasy

Puis nous avons été chez Forbidden Planet, un megastore spécialisé dans la SF, Fantasy, ect. avec livres, BD, figurines (j’ai failli rapporter une bouteille de True Blood mais c’était un peu lourd ^^), etc. Je suis restée sage mais ma copines est repartie avec les bras chargés de bit-lit en anglais, dont le dernier Anita Blake :D.

Puis une petite pause s’imposait, et nous nous sommes arrêtées sur Monmouth Street chez Candy Cakes pour un petit tea time (enfin un mocha time pour moi ^^) en terrasse…humide. Hé oui nous avons eu droit au climat local, une espèce de pluie qui se faufille même sous les parapluies.

La preuve la vue grisounette de notre chambre d’hôtel. On a fini la journée par un larvage devant la télé anglaise (devant une émission dans laquelle Lisa Eldridges, une Make Up Artist youtubeuse connue, intervient, ça m’a fait tout bizarre!) et un dîner dans un pub, avant un gros dodo bien mérité.

7 thoughts on “Poupoune in Britonie – Day 1

  1. Je rentre demain moi, trop hâte 😉
    Mais j’y retournerai dès que possible bien sur, je me connais!
    Et bientôt tous mes achats sur le blog ^^
    Cheers!

    [Reply]

  2. Ça me donne envie d’y aller, même s’il pleut !

    [Reply]

    Poupoune Reply:

    Ho oui! Si je pouvais j’y retournerai en septembre, mais financièrement ça attendra décembre 🙁

    [Reply]

  3. AAAhhhh Londres! j’y est vécue dans ma tendre jeunesse (après le bac, ça date pas d’hier). J’ai toujours adoré l’Angleterre et les britons… Merci pour cette balade sympa, on attend la suite (LA SUITE! LA SUITE! LA SUITE!) et je compatis pour ton sac… vraiment!

    [Reply]

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *